A NE PAS MANQUER

  • Les reines de la nuitLes reines de la nuit

 

Haies

Il est possible très simplement d’augmenter la biodiversité dans vos haies en suivant quelques conseils :

  • Privilégier les haies libres plutôt que les haies basses taillées. Une haie libre doit faire plus de 2 mètres de haut et de 1 à 3 mètres de large pour accueillir un maximum d’oiseaux, d’insectes et de mammifères.
  • Multiplier les espèces au sein de la haie pour diversifier les habitats. En effet, plus il y a de plantes, plus il y aura de fleurs et de fruits différents qui attireront une faune diversifiée.
  • Privilégier les espèces indigènes (aubépine, prunelier, charme, hêtre, chêne pédonculé,…), mieux adaptées à la petite faune locale.
  • Mélanger les tailles (arbres, arbustes et buissons) pour multiplier les micro-habitats et obtenir une haie plus touffue.
  • Eviter la taille annuelle. Une taille tous les 2 ou 3 ans permet une meilleure floraison et fructification.
  • Tailler en dehors des périodes de nidification. La période d’avril à juillet est à proscrire sous peine de déranger les oiseaux qui y nichent. Pour les animaux, comme pour les plantes, la meilleure période de taille reste entre octobre et mars.

Trucs et astuces

  • Planter chaque espèce par groupe de 3 à 5 pieds (sauf pour les grands arbres)
  • Vérifier l’adéquation de l’espèce choisie au type de sol et à l’ensoleillement
  • Respecter les prescriptions légales en matière de mitoyenneté. Les buissons et arbustes doivent être à au moins 50 cm de la limite de propriété, les grands arbres à 2 mètres.