A NE PAS MANQUER

  • Les reines de la nuitLes reines de la nuit

 

Favorisez les espèces indigènes

La règle d’or pour avoir un jardin « naturel » accueillant pour les espèces sauvages est de favoriser les plantes indigènes. Ce terme désigne les arbres, les arbustes et les fleurs originaires de nos régions. Ces plantes sont mieux adaptées aux conditions climatiques et au sol de chez nous et sont dès lors plus résistantes aux maladies et aux parasites. Elles demandent donc moins d’entretien et ne nécessitent que peu ou pas d’apports d’engrais.

De plus, ayant évolué avec la faune locale depuis des centaines d’années, ce sont les plantes indigènes qui offrent tout au long de l’année la nourriture et les abris les plus adaptés aux insectes, oiseaux et autres animaux sauvages.

Un jardin constitué de milieux variés (mares, haies, arbres, prairie fleurie) et accueillant des espèces indigènes, vous permettra donc d’observer de nombreux oiseaux, papillons, batraciens, …au seuil de votre maison.