A NE PAS MANQUER

  • Les reines de la nuitLes reines de la nuit

 

L’AgriNature et Natura 2000

Face au constat de perte de milieux naturels et d’espèces sauvages, l’Union européenne a mis en œuvre, sur tout son territoire, des politiques ciblées visant au maintien de la biodiversité et à la valorisation du patrimoine naturel. C’est dans ce cadre qu’elle a initié - il y a 20 ans - l’ambitieux programme «Natura 2000».

En Wallonie, 240 sites ont été sélectionnés au titre de Natura 2000, couvrant une surface d’à peu près 221 000 ha soit 13 % du territoire. En fonction des contraintes et modalités de gestion à mettre en œuvre pour permettre le maintien ou l’amélioration de la biodiversité présente dans ces sites, des «indemnités Natura 2000» sont accessibles aux acteurs de terrain.

Concrètement, quelques 5 000 agriculteurs sont impliqués dans la gestion de +/- 27 500 ha de terres agricoles reprises en Natura 2000 (parmi ceux-ci, seuls 3 000 sont concernés par plus d’un hectare ou plus d’un pourcent de leur superficie). Leurs parcelles, constituées à 90 % de prairies et principalement localisées en Gaume, en Ardenne, en Fagne et en Famenne, regroupent :

  • pour un peu plus de 20 %, des milieux naturels typiques, rares ou en voie de disparition, appelés « habitats » (ex. prairies maigres de fauche, landes, …) ;
  • pour maximum 40 %, des aires de vie et de reproduction d‘espèces protégées par l’Europe, appelées « habitats d’espèces » (ex. bocage au sein duquel vit la pie grièche) ; et
  • pour au moins 40 %, des terrains permettant de connecter entre eux les « habitats » et les « habitats d’espèces ».

 

Coronelle lisse

© JD

Triton crêté

© CS

Busard saint Martin

© CS

Cuivré de la bistorte

© APi