A NE PAS MANQUER

  • Les reines de la nuitLes reines de la nuit

 

Gestion des prairies des fauche

Pratiquée chez nous depuis le moyen-âge, la fauche des prairies permet aux agriculteurs de produire un fourrage pour leurs troupeaux. C’est également une modalité de gestion efficace pour lutter contre l’embroussaillement des prairies. Pour maximiser son effet positif sur la nature, il importe de prendre en compte plusieurs paramètres.

La date de fauche

La fauche doit être réalisée tardivement (exemple : après le 15 juillet) pour que la majorité des plantes présentes puissent accomplir leur cycle de vie (jusqu’au stade de la « production de graines »). Il faut également adapter le calendrier de fauche à la présence des oiseaux nicheurs. Par exemple, le râle des genêts niche dans les prairies jusque fin juillet…

La présence de zone refuge

Lors de la fauche, l’agriculteur doit veiller à laisser une zone non-fauchée (10% de la superficie totale) qui servira de refuge aux différents animaux de la prairie.

La vitesse de fauche

Une vitesse de travail réduite limitera le piégeage des animaux, souvent victimes de la faucheuse, en leur permettant de fuir plus facilement. Une attention particulière devra être apportée aux dernières bandes de prairie à faucher.

 

Fauche

© GRAE

Zone refuge

© ECOGEST

Fauche

© RD