A NE PAS MANQUER

  • Les reines de la nuitLes reines de la nuit

 

Prairies de fauche sub-montagnardes

Situées entre 300 m et 550 m d’altitude, ces prairies sont dominées par des ombellifères telles que la berce et l’anthrisque, mais aussi par des graminées comme l’avoine dorée, la fétuque rouge, la flouve odorante, et d’autres espèces à grand développement comme le crépis des prés et le géranium des bois. Au niveau inférieur, on retrouve des espèces typiquement ardennaises, telles que l’alchémille vert-jaunâtre, la gesse des montagnes ou la bistorte. Accueillant de nombreux insectes, ces prairies sont des refuges de la cétoine dorée ou du rare nacré de la bistorte. En zone bocagère, ces prairies constituent un habitat idéal pour la pie-grièche écorcheur ou le lézard vivipare.

Dans le cadre des MAE

Ces prairies peuvent être fauchées à partir du premier juillet, en maintenant 10% de bandes refuges pour la biodiversité. Après le 15 août, une seconde fauche ou du pâturage à faible charge (ex. : 3 UGB / ha pendant 1 mois) sont possibles.

 

© SR

© RD

© SR

© SR

© SR

© AO