A NE PAS MANQUER

  • Les reines de la nuitLes reines de la nuit

 

Les haies

Habitat pour certains, zone refuge ou élément de liaison pour d’autres, la haie est un élément essentiel dans le paysage. Ayant par le passé souffert notamment de campagnes de destruction (erronées dans le cadre de la lutte contre le feu bactérien), du remembrement et de l’agrandissement des parcelles, elles sont aujourd'hui mieux prises en compte.

Pour la vie sauvage, ce sont les haies vives, larges, hautes et parsemées d’arbres qu’il faut favoriser. La présence d’aubépine, de prunelier, d’églantier offre une floraison qui sera fort utile aux butineurs et des fruits qui feront le régal des petits mammifères et des oiseaux. Les arbres de la haie fournissent habitats, refuges ou site de nidification pour de nombreuses espèces.

Elément linéaire, la haie offre aussi une voie de dispersion aux animaux ayant des difficultés à traverser les paysages ouverts.

L’intérêt de la haie pour la vie sauvage peut être rehaussé par l’installation de bandes enherbées de part et d'autre de celle-ci. On veillera alors à ne pas pulvériser ou apporter des engrais à ces bandes.

Des aides existent :

 

Haie plantée

© EG

Haie vive

© GRAE

Haie vive

© GRAE

Haie vive

© SD