A NE PAS MANQUER

  • Les reines de la nuitLes reines de la nuit

 

Le rouge-queue noir

Ecologie

Petit passereau (famille des moineaux), le rouge-queue noir se reconnaît à sa robe gris foncé, son croupion, son bas-ventre et sa queue rouge-orangé. Originaire d’habitats rocheux, il s’est bien adapté aux villes et villages où il occupe les immeubles et autres habitations. Il n’est pas rare de l’observer au sommet des bâtiments debout bien droit, la queue faisant des mouvements saccadés.

Soit en se déplaçant au sol, soit en plein vol, il se nourrit de sauterelles, de punaises, de fourmis, de mouches, d’araignées et de vers de terre. A la fin de l’été et en automne, il consomme volontiers des baies, des fruits et des graines.

Entre fin avril et juin, la femelle construit son nid dans une infractuosité ou dans le recoin d’un bâtiment avec de la mousse, des feuilles et des brindilles. L’intérieur est tapissé de poils et de plumes. Elle pondra 4 à 6 œufs qui donneront naissance aux oisillons 2 semaines plus tard.

Répartition

L’espèce, non menacée, est présente dans toute la Wallonie où elle peuple les zones habitées. Affectionnant les zones ouvertes qui offrent de nombreux perchoirs, elle évite généralement les zones boisées.

  • Période d’activité : toute l'année
  • Localisation : partout
  • Statut : non menacé
  • Longévité : 8 ans