A NE PAS MANQUER

  • Les reines de la nuitLes reines de la nuit

 

Le mouton « Ardennais roux »

Ce mouton a une tête fine, des pattes brunes et une laine beige roussâtre. Il s’avère costaud et ne craint pas les intempéries. C’est en Ardenne, à une époque où celle-ci était un pays de moutons, que l’Ardennais roux a vu le jour. Autrefois présent en gigantesques troupeaux dans les vastes étendues de landes et de bruyères, l’Ardennais roux a connu une forte régression suite à l’abandon du mouton pour les bovins et à la plantation d’épicéa.

Race rustique s’adaptant aux terrains peu productifs et aux fourrages de moindre qualité, l’Ardennais roux est de plus en plus utilisé dans la gestion de réserves naturelles et de pelouses sèches. Les brebis agnellent seules et sans difficulté. De plus, il offre une viande d’excellente qualité et particulièrement goûteuse.

Cette race locale menacée est éligible à la MAE 6

  • Poids mâle : 70 kg
  • Poids femelle : 50 kg
  • Gestation: 5 mois
  • Filière: viande

 

Le mouton Ardennais roux

© CM

Le mouton Ardennais roux

© CVG

Le mouton Ardennais roux

© CVG

Le mouton Ardennais roux

© PS